Journée à Goudet

 Bonjour,       

Petit compte rendu d’une sortie avec des membres du Club Mouche de la Haute Vallée de la Loire.  Direction Goudet et la Loire, pour en découdre avec les truites de là haut.       

Le matin fut très calme, avec une ou deux tapes en noyée mais rien de bien gros. Les autres ne firent pas mieux, avec Yves qui fait unet truite en nimphe. Sur les coups de 11h, les premières olives et baétis apparaissent en petit nombre au début; pas de quoi ouvrir l’appétit aux truites. Quelques gobages sporadiques apparaissent de-ci et là mais rien encore de bien méchant. De plus le vent de face du sud ne nous facilite pas la tâche.        

Courants pêcher le matin

 

Petite baétis

 

Le casse-croûte prit, nous nous motivons pour y retourner. Les mouches sont de plus en plus nombreuses dans les airs ( pas sur l’eau) nous espérons que les truites aurons un peu le nez en l’air cette après midi. Nous attaquons le grand plat des Pradaux. Les poissons sont bel et bien pas au rendez vous : pas d’activité ni sous l’eau ni sur l’eau. Mais au détour d’un petit courant léchant une berge, une truite sucidaire vint gober ma mouche : 10cm à tout casser!! En sèche sur une petite olive CDC.  Puis 30cm plus haut même courant, une autre truite sucidaire gobe ma mouche : 10cm de plus que la pécédente! c’est en progression! 😉  Puis plus haut, sur un retour de courant, pêche aval, mon cdc navigue au grés du vent et une ombre décole du fond pour venir engloutir ma mouche, ferrage immédiat, mais je lui arrache la mouche de la gueule!  C’était plus gros encore!   

Je retrouve les autres, et nous montons encore. Le soleil commence réellement à chauffer, les insectes ne sont plus dehors tout comme les truites… Nous finissons de pêcher vers 17h30. Au total, j’ai fait 2 poissons. Le président en a pris une en nympheet en a loupées deux en sèche, Laurent en a décrochée une en noyée, et Azael en loupe deux en sèche aussi.       

La pêche fut dure, et les poissons n’étaient pas au rendez vous. Mais nous retenons tous le coins qui est très beau!       

   

Plat

 

Lisse des Pradaux

 

   

bas du lisse des Pradaux

 

   

   

   

Un membre du club

 

Merci         

A bientôt         

stef 43         

      

Originally posted 2011-04-04 17:47:27.

Un commentaire.

  1. bonjour stef, je vois que le parcours n’a pas changé, mais un peut tôt pour la pratique de la seche ou de la nymphe. Si le beau temps continue, je pense que la fin du mois derait être excellente en seche en fin de courant près des bordures. Réserve les plats pour le coup du soir près des blocs de rochers avec un petit sedge noir.(Il faut faire le sioux pour aller s’installer et ne plus bouger sinon adieu le coup du soir)
    J’ai fait l’ouverture sur la gazeille dans les gorges (vend du sud) avec une 7′ sur soie de 4, bas de ligne court 12 centième avec une faisant tail. matin 4 de 25 à 30 cm, l’A/M 3 de 26cm. Beaucoup de chance de n’avoir eu aucun pêcheur devant moi.
    Au plaisir de te rencontrer sur les bords de la Loire ou de l’Allier au mois de Mai si tu veux.
    Pitou13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.