Rien qu’une sensation

C’est fait, j’ai dorénavant un petit studio dans Lyon, tout près du lycée où je passe la plus part de mes journées. La prépa prend beaucoup de temps, le boulot à côté est conséquent et la pêche passe un peu à la trappe malheureusement. Le sport est un moyen plus rapide, et moins encombrant pour se vider la tête, le Parc de la tête d’or est un endroit très sympa pour courir…

Aujourd’hui, après une semaine de rentrée, les quelques cours de bio, de physique et de math revus et à peu près appris, je m’en vais repérer les spots à pêche du parc de la tête d’or. En effet la pêche y est autorisée, simplement avec la carte de pêche normale et une carte spéciale lac du parc de la tête d’or ( gratuite) prise au commissariat du parc à côté de l’étang. J’avais besoin de me vider la tête; penser toujours aux parenchymes chlorophylliens, aux cellules acineuses ne me convenait pas pour un week end.

En faisant le tour du lac qui n’est pas vilain, je m’arrête sur un talus pour observer un pêcheur à la bolognaise. Un dimanche après midi, les promeneurs sont nombreux, et les enfants sont très curieux de cette activité pour le moins originale en « pleine ville ». Le pêcheur, lui, stéphanois, très content d’avoir des questions de la part des promeneurs n’hésite pas à y répondre, et fait une réelle sensibilisation à tous ceux qui passe. Il leurs parle des asticots, des poissons, pourquoi il relâche beaucoup de poissons, pourquoi il tue les poissons chats et autres nuisibles. Ce pêcheur, il me semble à tout compris à la pêche. Ce n’est pas simplement de pêcher qui est important mais c’est aussi de communiquer autour de nous sur notre passion quelque soit la technique employée; il n’y a pas de « sous-pêche ». Les enfants étaient comme hypnotisés par ses discours sur le cycle de l’asticot, et les parents en apprenaient autant que les enfants. Tous s’émerveillaient devant sa bourriche remplie de carpeaux, gardons, rotengles et poissons chats. Eh oui, c’est tout ça la pêche : la communication, la sensibilisation, et la convivialité. Mais surtout c’est un moyen très fort de faire autre chose que de penser à ses soucis quotidiens. On est à la pêche, on discute, on échange, on rit, et on oublie le temps d’une heure, deux heures, une après midi, voir une journée. En le regardant, en discutant avec lui, en observant, je n’ai pas eu besoin de pêcher pour ressentir la même sensation que lorsque c’est moi qui tiens la canne.

J’étais parti pour simplement faire le tour du lac, et repérer où il aurait été possible de pêcher, mais au final mon esprit était à la pêche sans que mon corps s’en rende compte pendant les deux heures où je suis resté avec lui à parler aux promeneurs. La sensation était là…

 

Pour revenir à des choses plus terre à terre, la pêche est donc autorisée avec une carte « normale » et une carte gratuite du parc que l’on peut récupérer au commissariat du parc. 2 cannes autorisées, une zone en réserve de pêche, et des postes préétablis( 10 au total) sur le pourtour du lac pour éviter des éventuels problèmes avec des promeneurs (j’imagine). La profondeurs n’est pas excessive, mais je n’ai pas réussi à avoir une valeur exacte ( pas au delà de 3 mètres je pense). La pêche à la mouche est possible sur certain postes en fonction des arbres alentours, la pêche à vue sera la principale technique, car l’eau étant très claire, il est possible de voir les carpes fouiller le fond sur le bord. Il est interdit de pêcher au delà de 10 mètres du bord… C’est une réglementation un peu bizarre…

Les poissons présents, sont la carpe ( record à 28kg), le gardon, rotengle ( gros sujets), carrassins, poissons chat ( une bonne population) le brochet, le blackbass, et la perche. Voici un article de pêcheurs lyonnais qui ont fait des sessions dessus :  http://fous-de-peche.over-blog.com/article-peche-au-parc-de-la-tete-d-or-45699798-comments.html#anchorComment vous aurez plus de renseignement en lisant l’article

Si tout fois vous avez des questions n’hésitez pas à les poser.

A bientôt j’espère 😉

 

stef43

 

Originally posted 2012-09-09 19:08:49.

Un commentaire.

  1. Merci pour le petit lien vers notre blog. Très bon récit, bon style, à bientôt au bord de l’eau ! Quentin&marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.