Que de contrastes!

Salut!

 

Qu’il est intéressant d’être étudiant; nous avons tellement d’opportunités de nous déplacer, de visiter d’autres régions, d’autres rivières qu’avec les moyens de locomotion actuels, sur un week end, il est facile finalement de faire un véritable break dépaysant.

Cet été : pas mal de découvertes, de prises de conscience et d’émotions.

Découverte du Doubs Franco-suisse, le temps d’un week end, orageux de début juillet avec Pat et Eric. C’est certain que sans les orages de la nuit de vendredi à samedi nous aurions pu pêcher un peu plus les deux jours suivants, mais bon, rien que le paysage faisait pas mal le boulot!

falaises

rivieres-nuages-3

Les orages grondent au loin.

Re-découverte de la Haute Seine à Vix, deux sessions pour apprendre l’humilité, le calme et la sérénité devant des poissons sur-stressés, alertes à tous mouvements, ombres suspectes en bordure… Reprendre les bases en nymphe à vue était aussi un des objectif des sessions là bas, non sans mal : ce n’est peut être pas la meilleure rivière pour ça.. mais bon on peut voir du poisson au moins!

nageroire ombre-long-1

L'attente

L’attente

Prise de conscience de grandes différences de biotope entre le calcaire et le granitique.

Etre sur Nancy avec une voiture pendant la saison de pêche est intéressant, car des rivières acides descendant des Vosges et des rivières de plaines d’alluvions, à pH plus neutre sont à la portée du pêcheur. Ainsi, en un week-end, moyennant quelques kilomètres, j’ai pu visiter la Mortagne et la Vologne deux rivières issues des Vosges gréseuses ou granitiques mais également l’Esch, ou la Marne qui ont des eaux plutôt riches à pH plus élevé. Les différences de croissance, de biotopes sont flagrantes, et les truites de Haute Loire, sont bien loin des jolies poissons de la Marne ou de la Chiers. Photos à l’appui…

Truite du Dolaison

Truite du Dolaison

Truite de la Freycenette

Truite de la Freycenette

Truite de la Freycenette

Truite de la Freycenette

Truite de la Vologne

Truite de la Vologne

Et les rivières calcaires :

truite-nageoire

Truite de 45cm

grosse-eau

Le record pour l’instant est de 55cm

grosse-main

Le sourire du pêcheur qui a dépassé la barre des 50/55cm, en sèche.

grosse

45 cm

Un automne 2015 à l’Ombre sur la Moselle…

Découverte et approfondissement des pêches d’arrière saison de l’ombre commun en seconde catégorie. Longs bas de ligne, mouches plus petites, dérives avales, dérives plus longues, etc. Tout y es passé je pense, et c’est plutôt sympa lorsque les olives dérivent comme un tapis roulant tout autour de soi avec quelques gobages d’ombre par-ci par là! C’est pour ça que je vais remettre ça cet automne sur la Vienne et la Dordogne…

Une saison à Ombres sur la Loire

Oui, cette année, j’ai particulièrement remarqué la présence d’ombres commun dans mes photos de parties de pêche sur la Loire. Aucun en sèche, tout en nymphe, mais c’est la première fois que j’en prend autant en si peu d’occasions sur la Loire. On ne sait pas trop comment se situe la population sur la Loire, on suppose qu’elle vivote, elle semble assez fragile, toute la population se concentrant en première catégorie. Mais ça fait plaisir d’en prendre quelques un de temps en temps : ils sont toujours là!ombre-fermombre-ouverture

 

Aller et puis écrire un article c’est aussi un prétexte pour mettre quelques photos…

pierre-ferm

Une fermeture sous un temps d’automne

pont

Pont abandonné sur la Mortagne

chamois-perspective

Habitant du sommet du Honeck

Infusion de menthe sauvage dans l'eau de la Loire

Infusion de menthe sauvage dans l’eau de la Loire

Catégorie cascades et autre.

cascade

Cascade dans les Vosges

casca-dolais

Petit vallon perdu aux portes du Puy

equilibre-dolai

Franchissement du vieux barrage : tout est question de confiance et d’équilibre

fonctaine2

Catégorie nuit et étoiles

sommet_lune2

Le sommet du Honeck à 2h du matin

couche-longemer

Couché de soleil avec le lac de Gérardmer

couche-de-soleil-2

feu loire

Petit feu en bord de Loire

feui plan

Petit feu en bord de Loire

essai de photographie d'étoile filante

essai de photographie d’étoile filante

Merci à toutes les personnes qui m’ont guidées et que j’ai rencontré sur toutes les nouvelles rivières que j’ai eu la chance d’arpenter.

A+

Aménagement Partner, isolation

Salut,

Quelques jours de repos, m’ont permis de bricoler un peu sur ma voiture et de continuer à la rendre confortable pour y dormir dedans…

Après le système de planches en CP pour me faire un lit dans mon coffre (Cf article suivant : Aménagement Peugeot Partner), je réfléchis à faire une petite isolation des fenêtres pour limiter un peu les déperditions de chaleur et surtout éviter la condensation qui peut être un problème au matin.

On peut trouver des choses sur mesure pour chaque modèles sur internet mais c’est assez cher (autour de 200/250€), et donc clairement pas à la portée de tous! Pourtat ce n’est pas très difficile à faire. Je vous propose ici une alternative pour quelques heures de travail et une 50aine d’euros.

Petite réflexion puis direction le magasin de bricolage du coin pour y trouver ce qu’il me faut :

  • 1 rouleau de 6m sur 60cm d’isolant pour porte de garage (papier bulle en sandwich entre deux feuilles d’aluminium)
  • des ventouses les plus simples possibles
  • du ruban adhésif type Scapa avec le système Barnier, (scotch renforcé avec un quadrillage de fibres)
  • un cutter
  • des journaux.

Commençons réaliser des patrons des fenêtres pour optimiser la découpe d’isolant pour perdre le moins de matière possible. On dessine les fenêtres sur les journaux, c’est long et fastidieux mais ça aide pas mal ensuite.

P2280001 P2280002 P2280004

Découpe de l’isolant en fonction des patrons. Puis après quelques essais pour fixer les ventouses, un système ressort de tous ceux essayés par sa solidité et sa simplicité de réalisation :

P2280005

Prendre la zone où l’on veut fixer la ventouse, et y apposer une bande de quelques cm de scotch avec les fibres dans un sens.

P2280006

Faire de même avec les fibres perpendiculairement, cela permet de renforcer la zone et éviter que l’isolant se déstructure avec le temps et les opérations suivantes. Faire de même sur l’autre face de l’isolant (au même niveau).

P2280007

Percer au cutter une croix au centre de la zone scotchée pour enfiler la ventouse dedans.

P2280008

Enfiler la ventouse dans le trou.P2280009 P2280010 P2280011

Ce système est assez fiable, les ventouses tiennent bien et en forçant un peu on peut les enlever pour les changer. L’isolant tient vraiment bien sur la durée, je n’ai pas eu de problème sur la nuit passée. La qualité des ventouse est un élément essentielle tout de même de la bonne tenue sur les vitres sur le long terme

Une photo de l’ensemble :

P3030014 P3030023

C’est uns système D, mais ça fait très bien le travail, d’isolation et d’occultation de la lumière.

J’ai passé une nuit à Saint Claude la semaine dernière, je n’ai pas eu de problème de froid pendant la nuit malgré la neige en quantité qu’il était tombé (20cm au réveil). Avec un duvet de 5°C en confort, et un bonnet et un caleçon long, il n’y a pas eu de problème.

 

P3030020 P3030024 P3030021

L’isolation a très bien fait son travail. La prochaine étape sera d’améliorer le confort de la couchette. Essayer de trouver un matelas gonflable pas trop encombrant ou alors des matelas de chaises longues? A voir et à tester!

Aller quelques photos de saint Claude lorsque j’y étais!

cscade longue

Cascade de la queue de l’âne

pont neige

Vers la cascade de la queue de Cheval

primevere

Primevère sous la neige

A bientôt!

Stef43